Sante

Nourriture de l’œil

Nourriture de l’œil

Les yeux sont exposés quotidiennement au stress : travail pendant des heures devant l’écran, chaleur sèche ou courant d’air froid, tout cela les soumet à un effort important. L’âge non plus ne passe pas sans laisser de traces. Les yeux ont besoin d’une attention particulière pour conserver l’acuité visuelle à long terme ; à cet effet, les vitamines aident beaucoup.

Une alimentation saine et équilibrée est recommandée dès le jeune âge pour alimenter les yeux de façon optimale en vitamines, fibres et minéraux. Les vitamines A, C et E augmentent particulièrement le confort visuel par une meilleure irrigation sanguine, une vision plus nette ou une adaptation au clair-obscur. Elles peuvent aussi être utiles dans la lutte contre les maladies oculaires liées à l’âge comme la dégénérescence maculaire (DMLA) ou la cataracte.

Le rétinol et la béta-carotène (provitamine A) participent à la transmission des signaux dans le processus de vision et sont significatifs pour la croissance des cellules. La béta-carotène est particulièrement présente dans les carottes et la plupart des variétés de fruits et de légumes de couleur jaune-orange et vert, comme par exemple le chou-vert, les épinards, les brocolis, la mâche, le paprika ou les abricots. Le rétinol (vitamine A1) est principalement présent dans les denrées alimentaires animales comme le foie, le poisson, les produits laitiers et les œufs. Si le corps n’est pas suffisamment alimenté en vitamine A, les yeux secs et l’héméralopie peuvent en être les conséquences.

Les sollicitations quotidiennes comme la lumière, les stress et différents facteurs environnementaux génèrent des radicaux libres qui attaquent les cellules du corps. Les vitamines B2, C et E protègent l’œil du fait qu’elles captent les radicaux libres et les neutralisent. Les bons fournisseurs de vitamine C sont principalement les cassis, les agrumes, le kiwi, la choucroute, le paprika, les brocolis, le chou blanc et les tomates. La vitamine E est particulièrement présente dans les huiles végétales, les noix, les céréales, le soja, le lait, les asperges et le chou-vert.

Si la concentration de ces vitamines est trop faible dans l’œil, une opacité de la lentille, et ainsi une cataracte, peuvent survenir avec l’âge. Les vitamines spécifiques à la macula comme les caroténoïdes que sont la lutéine et la zéaxanthine protègent en outre l’œil de la lumière ultraviolette nocive et ainsi de la maladie de la dégénérescence maculaire.

Un risque élevé de survenance de maladies oculaires comme la dégénérescence maculaire, la cataracte ou la rétinopathie diabétique existe particulièrement avec l’âge et des maladies comme le diabète. Si vous demandez d’autres informations à un client souffrant du diabète de l’âge mûr pour le renforcement de sa vue, recommandez-lui aussi d’accorder une plus grande importance à une alimentation équilibrée et riche en vitamines. Un apport en liquide suffisant pour l’alimentation optimale des vaisseaux sanguins est également important.

Il convient également de conseiller la prise intensive de vitamines par le biais de l’alimentation aux clients fréquemment exposés au rayonnement d’un écran ou à la fumée de cigarettes. De telles sollicitations conduisent sinon à des yeux secs et irrités. Un contrôle régulier de l’acuité visuelle doit par conséquent s’accompagner d’une alimentation saine et équilibrée qui garantit l’apport régulier en vitamines. L’acuité visuelle pourra ainsi être préservée ou renforcée que l’on soit jeune ou vieux.

Thèmes archivés